# A la une :    #Livres    #Beauval : départ Yuan Meng    #PairiDaiza    #Naissances2023

Actualités > 2024

 

La partie continentale chinoise annonce le don de deux nouveaux pandas à Hong Kong

Publié le : 1er juillet 2024  |  Auteur : Jérôme POUILLE  |  Source : Ocean Park

 

Le gouvernement de la Région administrative spéciale de Hong Kong (Hong Kong Special Administrative Region HKSAR) a annoncé aujourd'hui que le gouvernement central chinois présenterait deux nouveaux pandas géants à Hong Kong et qu'ils seraient hébergés au parc zoologique et d'attractions Ocean Park. L'identité des nouveaux pandas n'a pas été révélée à ce stade.

Dans son communiqué de presse Ocean Park s'est dit immensément honoré de ce privilège et se réjouit avec impatience de collaborer étroitement avec le Bureau de la culture, des sports et du tourisme pour préparer leur arrivée.

« Les pandas géants Jia Jia et An An, Ying Ying et Le Le sont arrivés à Hong Kong respectivement en 1999 et 2007 et ont grandi ici. Le don du gouvernement central de deux pandas géants supplémentaires à Hong Kong cette année est extrêmement significatif. Avec Ying Ying et Le Le, les nouveaux pandas géants célébreront le 75ème anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine avec les citoyens et les touristes de Hong Kong. Ocean Park est profondément reconnaissant de la confiance que nous accordent le gouvernement central et le gouvernement de Hong Kong pour prendre soin de nos trésors nationaux », a déclaré Paulo Pong, le président d'Ocean Park Corporation qui gère le parc.

Depuis 1999 et l'arrivée des premiers pandas Jia Jia et An An, le parc a enregistré 55 millions de visiteurs !

Paulo Pong a poursuivi : « L'arrivée des nouveaux pandas géants renforcera non seulement l'attrait touristique de Hong Kong, mais élargira également l'ampleur et la profondeur du travail de conservation et d'éducation d'Ocean Park. En tant que base importante de conservation du panda géant en dehors du Sichuan, Ocean Park a toujours été inébranlable dans ses efforts en faveur de la conservation in situ et ex situ du panda géant, y compris le soin des espèces, la science médicale, la recherche et l'éducation communautaire. Les initiatives éducatives d’Ocean Park font partie intégrante de l’apprentissage et du développement des jeunes de Hong Kong, et les pandas géants jouent un rôle essentiel. Au-delà de la promotion de la vulgarisation scientifique et de la conservation écologique, Ocean Park a également développé diverses excursions et programmes d'échange culturel sur le thème des pandas géants. Ces deux nouveaux ambassadeurs très attendus ajouteront sans aucun doute de la force et une renommée internationale aux initiatives de conservation et d’éducation d’Ocean Park. »

John Lee, le chef de l'exécutif de Hong Kong, a déclaré en ce 1er juillet, qui marque aussi le 27ème anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la Chine et qui s'accompagne de nombreuses célébrations pour l'occasion : « Le nouveau couple de pandas géants deviendra de proches 'membres de la famille' des Hongkongais, nous apportant rire et joie. »

Le Secrétaire à la Culture, aux Sports et au Tourisme, Kevin Yeung, a indiqué lors d'une visite hier au Ocean Park que le gouvernement se préparait à l'arrivée du nouveau couple de pandas en provenance de Pékin. « Une nouvelle paire de pandas géants attirera un nombre massif de touristes et de résidents, donnant un élan à l’industrie touristique de Hong Kong. »

 


Le Secrétaire à la Culture, aux Sports et au Tourisme, Kevin Yeung, rend visite aux pandas hébergés au Ocean Park la veille de l'annonce du don par la Chine d'une nouvelle paire à Hong Kong

 

L'Alliance démocratique pour l'amélioration et le progrès de Hong Kong affirme que la ville attend avec impatience un autre couple de pandas pour attirer les visiteurs. « L'image internationale des pandas contribue à raconter de bonnes histoires sur la Chine et Hong Kong », a déclaré ainsi le plus grand parti politique de la ville.

La femelle Jia Jia et le mâle An An avaient été offerts par la Chine continentale à Hong Kong pour célébrer la réunification de la mère patrie avec l'ancienne colonie britannique deux ans plus tôt en juillet 1997. An An avait été capturé dans le milieu naturel le 11 octobre 1986, dans le comté de Baoxing (province du Sichuan), âgé de seulement quelques semaines. Transféré au centre de Wolong, il a ensuite été prêté à plusieurs zoos, avant de rejoindre Hong Kong en même temps que la femelle Jia Jia le 11 mars 1999. Il est mort le 21 juillet 2022 à presque 36 ans, un âge jamais atteint en captivité par un panda mâle. Jia Jia avait capturée dans le comté de Qingchuan en 1981 à l'âge estimé d'environ 3 ans et avait eu 6 petits au centre de Wolong avant de rejoindre Hong Kong où elle a vécu jusqu'à ses 38 ans (elle est morte en octobre 2016) en battant alors le record de longévité en captivité.

Depuis la mort de Jia Jia et An An Ocean Park n'héberge plus que les deux pandas la femelle Ying Ying et le mâle Le Le, nés respectivement les 16 août 2005 et 8 août 2005 au centre de Wolong. Ils ont rejoint Hong Kong le 26 avril 2007 à l'occasion du dixième anniversaire du retour de Hong Kong dans le giron de la patrie. Ils n'ont jamais eu de descendance.

Ocean Park est un parc d'attractions et thématique majoritairement dédié au monde marin situé dans la partie sud de l'île de Hong Kong. Il a ouvert le 10 janvier 1977 et est impliqué dans de nombreux programmes d'élevage en captivité notamment des espèces de requins rares, les lions de mers, les hippocampes, les méduses. La recherche dans le domaine de l'élevage d'animaux marins via la technique de l'insémination artificielle a permis d'arriver à la première grossesse de grand dauphin en 2000. Cette prouesse a été suivie par la naissance de deux grands dauphins en mai 2001, à la suite de cette insémination artificielle.

Dans le but de coordonner les efforts de conservation internationaux pour les mammifères marins en danger, l'Ocean Park a établi en 1993 la Fondation d'Ocean Park pour la conservation (Ocean Park Conservation Foundation - OPCF). Cette fondation a mené des programmes coopératifs avec des organisations de conservation pour améliorer les comportements et les pratiques à Hong Kong et en Asie. En 1999, l'Ocean Park a établi la société d'Hong Kong pour la conservation du panda (Hong Kong Society for Panda Conservation - HKSPC), société qui a participé notamment financièrement à l'éducation des communautés à la conservation du panda géant. Le 1er juillet 2005, les deux entités ont été regroupées en une seule fondation, la Fondation d'Ocean Park Hong Kong pour la conservation (Ocean Park Conservation Foundation Hong Kong - OPCFHK) qui facilite et participe à la conservation des espèces et de leur habitat, notamment en Asie, via la recherche et l'éducation. Entre 2005 et 2013, cette fondation a alloué 34 millions de dollars HK pour financer plus de 290 projets de recherche notamment sur les cétacés, les pandas et de nombreuses autres espèces.

Après le séisme du 12 mai 2008 dans la province du Sichuan, la fondation a établi un fond spécifique destiné aux pandas et a donné du matériel aux réserves naturelles affectées. Elle a également fourni des fonds pour reconstruire des bases de recherches dans ces réserves naturelles et a apporté notamment, aux côtés du gouvernement de Hong Kong, son appui financier et technique pour la construction des deux nouvelles bases qui sont venues en remplacement de la base de Wolong détruite par le séisme. Enfin cette fondation finance en parallèle des projets de restauration de l'habitat dans les réserves naturelles affectées par le même séisme.

En 2001, la fondation a apporté son soutien financier pour la réalisation d'un inventaire de biodiversité dans la réserve naturelle nationale de Mabian Dafengding (Mabian Dafengding National Nature Reserve). En 2003, elle a alloué 1 million de dollars HK pour rénover l'hôpital vétérinaire du centre de Wolong. En 2009, la fondation a participé à la restauration de corridors dans les Monts Qinling et dans le comté de Pingwu. En 2010, du matériel de terrain et des stations de recherches ont été financées dans plusieurs réserves naturelles des provinces du Gansu et du Shaanxi. Cette même année, des fonds ont été alloués à la restauration d'habitat dans le secteur de Sanjiang dans la réserve naturelle de Wolong. En 2012, la fondation a lancé un programme d'éducation à la conservation in situ dénommé « Panda action ». Ce programme, sur trois années, a eu pour but de fournir des opportunités pour les étudiants d'organiser des programmes éducatifs pour la conservation du panda géant, espérant ainsi sensibiliser différentes communautés. En 2012, des étudiants de l'Université  «Baptist » de Hong Kong (The Hong Kong Baptist University) et de l'Institut de l'éducation de Hong Kong (The Hong Kong Institute of Education) ont organisé des activités à Hong Kong et dans la province chinoise du Shaanxi. Les étudiants de l'Institut de l'éducation de Hong Kong ont mené des activités pour éduquer les communautés locales dans la réserve naturelle de Foping (province du Shaanxi) à l'importance de la conservation et du développement durable. Les étudiants de l'Université « Baptist » ont quant à eux organisé des activités promotionnelles à Hong Kong et à Foping sur la sous-espèce de panda des Monts Qinling, toujours dans la province du Shaanxi, et l'incitation à adopter un mode de vie plus durable et plus écologique pour mieux protéger l'habitat naturel du panda.

 

A lire : Les actualités précédentes consacrées aux pandas du Hong Kong Ocean Park :

        > An An, le doyen des pandas mâles captifs, est mort hier au Ocean Park d'Hong Kong (22 juillet 2022)

        > An An, le doyen des pandas mâles captifs, fête ses 35 ans au Ocean Park d'Hong Kong (30 juillet 2021)

       > Jia Jia, la célèbre doyenne des pandas captifs, est morte au Ocean Park d'Hong Kong à l'âge de 38 ans (18 octobre 2016)

        > Bing Bing et An An fêtent leurs 30 ans et Jia Jia, qui vit à Hong Kong, reste la doyenne des pandas captifs à l'âge de 38 ans (23 août 2016)

        > La femelle Jia Jia qui vit à Hong Kong, doyenne des pandas captifs, bat le record de longévité à l'âge de 37 ans (31 juillet 2015)

        > 13 août 2007 : Les débuts de Le Le et Ying Ying à Hong Kong

        > 26 avril 2007 : Deux pandas partent de Wolong vers Hong Kong

 

Pour en savoir plus :

        > Mes visites au parc zoologique et d'attractions Ocean Park, à Hong Kong, des 23 et 24 août 2013

        > Où voir des pandas géants hors de Chine ? : la liste actualisée des zoos qui hébergent des pandas hors de Chine

        > L'élevage en captivité, une méthode de conservation